Déclarations EDI et EFI, quelles différences ?

Publié le 29 août 2016 2 min Marie-Laure Bouchet

Déclarations EDI ou EFI ? Vous nagez en plein brouillard ? Il s’agit simplement de deux modes de transmissions électroniques de vos impôts professionnels. Vous avez recours à une télétransmission EFI si vous faites vos déclarations vous-même sur impot.gouv.fr et en EDI lorsque c’est votre expert comptable qui s’en charge. Comparatif des différences pour y voir plus clair.

1. Déclaration EDI, pour déclarer vos impôts en ligne, ce que vous devez comprendre

Avec la déclaration EDI (échange de données informatisées), vos données sont transmises directement par votre expert comptable à l’administration fiscale.

A la différence de l’EFI (échange de formulaires informatisés), les déclarations EDI ne présentent pas de formulaires simplifiés. Si vous ne passez pas par un outil métier, vous ne pouvez pas déclarer vos données comptables vous-même.

2. Déclaration EFI, c’est vous qui déclarez vous-même vos impôts en ligne

A la différence de la déclaration EDI, en EFI, vous pouvez faire votre déclaration tout seul, via des formulaires simplifiés. Vous renseignez simplement les champs avec vos données, vous validez et vous envoyez vos déclarations aux impôts.

En EFI, c’est logique, vous pouvez tout faire : déclaration de résultat, TVA, taxe sur les salaires…

3. Avantage de la déclaration EDI par rapport à l’EFI

La comparaison entre le système EFI ou EDI est assez simple. Dans un premier cas, vous êtes tout seul et pouvez gérer vos déclarations à votre façon.

Dans l’autre, c’est votre expert comptable qui s’occupe de tout. Vous avez la garantie d’un système entièrement sécurisé.

4. Peut-on utiliser EFI si on a un expert comptable ?

Oui, dans certains cas, il est possible d’utiliser l’EFI.

Par exemple, pour la TVA, si vous êtes au régime réel simplifié, vous pouvez confier la déclaration CA12 récapitulative à votre expert comptable (en EDI donc), tout en déclarant vous-même les acomptes de juillet et décembre en EFI pour limiter vos frais de comptabilité. Cela suppose de se sentir assez à l’aise avec la TVA pour déterminer les montants des acomptes.

Chez Amarris Direct, pour les clients qui optent pour cette solution, notre outil de pilotage FIZEN leur permet de récupérer directement les montants à déclarer.

 

www.fizen.fr

 

Marie-Laure Bouchet

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialisée dans les sujets relatifs à l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Votre TPE super rentable

Télécharger notre livre blanc

Nos experts partagent leurs secrets

OGA
30 mars 2021

OGA, CGA, AGA, à quoi ça sert ? Quel est leur rôle ?

Découvrir
.salaire-consultant-rs
18 février 2021

Salaire consultant indépendant, comment calculer votre revenu net ?

Découvrir
devenir formateur indépendant
15 décembre 2020

Devenir formateur indépendant

Découvrir