Statut indépendant : quelles cotisations sociales ?

Mise à jour le 17/11/2017 1 min Claude Robin

Quand on crée une entreprise individuelle, on se demande toujours, combien va-t-on payer de cotisations sociales et à quoi servent-elles ?

 

Les cotisations sociales des entrepreneurs individuels sont calculées sur leur bénéfice annuel. C’est-à-dire sur la différence entre leurs recettes et leurs dépenses. Elles correspondent à un pourcentage de ce bénéfice avec parfois des cotisations forfaitaires. C’est pourquoi, ces cotisations sont dégressives en fonction du montant du bénéfice. Il faut compter environ 40 %.

A quoi servent ces cotisations ?

Ces cotisations sont versées dans la plupart des cas à un organisme centralisateur qui se nomme le RSI.

Elles couvrent principalement 3 prestations :

  • la sécurité sociale,
  • la retraite,
  • les allocations familiales.

C’est donc le même système que pour les salariés ?

Ce sont les mêmes droits en ce qui concerne la sécurité sociale et les allocations familiales. En revanche les droits à la retraite sont inférieurs et il est important d’avoir une retraite facultative (loi Madelin) pour compenser la différence.

Il n’y a bien sûr pas d’assurance chômage, puisque l’entrepreneur est son propre employeur.

Existe-t-il un système privé d’assurance chômage pour les chefs d’entreprise ?

Oui, il existe bien un système d’assurance chômage privé pour les chefs d’entreprise, artisans et commerçants. C’est un service facultatif qui garantit, en fonction de cotisations payées, des indemnités pendant une période données. Attention, car les conditions de versement sont très encadrées.

 

Article publié initialement le 1 octobre 2010

Claude Robin

Expert comptable et commissaire aux comptes et co-fondateur d'Amarris Direct, Claude Robin conçoit de nouveaux outils de gestion et se spécialise dans l’accompagnement des petites structures.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Nos experts partagent leurs secrets

16 décembre 2013

Contrôle fiscal 1 : redressement des avoirs émis sans justification

Découvrir
12 novembre 2013

31 octobre, faites le point des congés de fractionnement

Découvrir
.6actionsdirigeant
19 juillet 2017

Optimisez votre rémunération de dirigeant : en 6 actions clés

Découvrir