Professions libérales : optimiser fiscalement son BNC

Mise à jour le 14/11/2017 2 min Claude Robin

Que faire avant le 31 décembre pour payer moins d’impôt (BNC) ? Vous exercez une activité libérale imposée dans la catégorie des bénéfices non commerciaux et la fin de l’année approche. Vous vous demandez que faire pour payer moins d’impôts.

 

Tout d’abord, rappelons que les BNC sont imposables selon la règle des recettes dépenses, c’est-à-dire que le bénéfice est déterminé uniquement sur la base de ce qui est passé en banque entre le 1er janvier et le 31 décembre. Voici 6 conseils pour réduire sensiblement votre imposition en toute légalité.

Payer un maximum de factures fournisseurs avant la fin de l’année

Vos dépenses professionnelles sont fiscalement déductibles l’année au cours de laquelle elles ont été payées. Si vous voulez réduire vos impôts et charges sociales, vous avez donc intérêt à payer le maximum de factures avant le 31/12.

Demander à vos clients d’attendre début janvier pour vous payer

Vos revenus professionnels étant imposés l’année de leur encaissement, vous pouvez avoir intérêt à demander à vos clients de patienter un peu pour vous payer. Ainsi, les règlements déposés en banque début janvier ne seront imposés que l’année suivante.

Vous différez ainsi d’un an le paiement des impôts et charges correspondantes. Et en cas de fluctuation importante de vos revenus professionnels d’une année sur l’autre, cela pourra vous permettre de diminuer votre taux moyen d’imposition.

Logique appliquée : se faire payer le plus tard possible, payer le plus tôt possible.

Renouveler les petits matériels et mobiliers

Les petits investissements d’une valeur inférieure à 500 € HT sont totalement déductibles de votre bénéfice imposable dès leur date d’acquisition.

Matériel informatique, imprimantes, mobiliers, tous les petits équipements nécessaires à votre exploitation peuvent être totalement enregistrés en charges de votre bilan. Il vous suffit donc de les acheter avant le 31/12 pour diminuer l’impôt.

Faire quelques travaux

Les travaux de remplacement des peintures, moquettes, de nettoyage sont également déductibles de votre bénéfice imposable quel que soit leur montant.

Il suffit donc que ces travaux soient effectués avant la fin de l’année, pour qu’ils soient totalement pris en compte dans les charges de votre exercice.

Faire des dons

Les dons aux œuvres d’intérêt général ne sont pas fiscalement déductibles mais ouvrent droit à un crédit d’impôt égale à 60 % de leur montant. Pour 100 € de dons effectués, vous pouvez donc bénéficier d’une diminution atteignant 60 € de votre impôt sur le revenu.

Effectuer des versements sur un contrat de retraite complémentaire

L’épargne versée sur un contrat de retraite complémentaire est totalement déductible dès qu’elle est payée. Il suffit donc de signer un contrat de retraite complémentaire et de faire votre 1er versement avant la date de clôture de votre exercice.

 

Article publié initialement le 1 octobre 2010

Claude Robin

Expert comptable et commissaire aux comptes et co-fondateur d'Amarris Direct, Claude Robin conçoit de nouveaux outils de gestion et se spécialise dans l’accompagnement des petites structures.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Votre TPE super rentable

Télécharger notre livre blanc

Nos experts partagent leurs secrets

.salaire-consultant-rs
18 février 2021

Salaire consultant indépendant, comment calculer votre revenu net ?

Découvrir
.devenir-formateur-independant
15 décembre 2020

Devenir formateur indépendant

Découvrir
17 novembre 2020

Comment calculer son TJM (taux journalier moyen) pour bien fixer ses prix de vente ?

Découvrir