Promoteurs : du nouveau pour les sociétés de vente d’HLM
ECL DIRECT

Promoteurs : du nouveau pour les sociétés de vente d’HLM

  • Mise à jour le 24 octobre 2019

La Loi Elan a créé une nouvelle catégorie d’organisme HLM : les sociétés de vente d’HLM. 2 réglementations les intéressant viennent de paraître : l’une porte sur le contenu de leurs statuts, l’autre concerne leur agrément ministériel…

Sociétés de vente d’HLM : des clauses-types à reproduire

Les nouvelles sociétés de vente d’HLM sont régies par des statuts dont les clauses-types viennent d’être fixées. Il existe 2 formes de clauses-types, à savoir :

  • une première catégorie qui vise les organismes d’HLM sous forme de société anonyme (11 articles sont à reproduire dans les statuts) ;
  • une seconde catégorie qui vise les organismes d’HLM sous forme de société anonyme coopérative à capital variable (14 articles sont à reproduire dans les statuts).

Ces clauses types portent notamment sur la dénomination de la société, son objet social, son capital social, la cession d’actions, ses organes de direction et de gestion, etc.

La mise en conformité des statuts doit être faite dès la prochaine assemblée générale extraordinaire pour les sociétés de vente d’HLM déjà créées.

Sociétés de vente d’HLM : un agrément ministériel à obtenir

Il a aussi été précisé que ces nouvelles sociétés de vente d’HLM doivent être agréées par le Ministre chargé du logement, après avis du Conseil supérieur des HLM, pour exercer leur activité. Le Ministre doit se prononcer dans un délai de 3 mois après réception du dossier d’agrément.

Ce dossier doit notamment comprendre les pièces suivantes :

  • les statuts de la société ;
  • la délibération des instances dirigeantes de solliciter l’agrément ;
  • la liste des actionnaires et leurs parts sociales ou leurs actions, ainsi que la répartition des droits de vote ;
  • le pacte d’actionnaires si un tel pacte a été signé à la date de la demande d’agrément ;
  • la composition du conseil d’administration ou du conseil de surveillance ;
  • le projet d’entreprise, une étude de marché et les projections financières à 10 ans.

Notez que l’agrément pourra être retiré si la société bénéficiaire n’est plus en mesure, du point de vue technique ou financier, d’assumer sa mission de façon satisfaisante.

Sources :

  • Décret n° 2019-929 du 3 septembre 2019 relatif aux sociétés de vente d’habitations à loyer modéré mentionnées à l’article L. 422-4 du code de la construction et de l’habitation et aux autres organismes privés d’habitations à loyer modéré
  • Arrêté du 11 septembre 2019 fixant le contenu du dossier de demande de l’agrément des sociétés de vente d’habitations à loyer modéré mentionnées à l’article L. 422-4 du code de la construction et de l’habitation

Promoteurs : du nouveau pour les sociétés de vente d’HLM © Copyright WebLex – 2019

Article publié initialement le 18 septembre 2019

© Copyright WebLex - 2016

Découvrir son profil
Partagez cet article
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note

En lien avec cet article

Un expert comptable en ligne de confiance pour votre TPE

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les TPE, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre TPE. Indépendants, consultants, professions libérales, TPE, plus de 3000 clients nous font confiance et confient la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi une aide à la création d’entreprise personnalisée pour votre projet d’entreprise : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.