Aide à l’embauche, le CIE-starter en détail
ECL DIRECT

Aide à l’embauche, le CIE-starter en détail

  • Mise à jour le 9 janvier 2020

Le CIE-starter créé en 2015 permettait à l’employeur de bénéficier jusqu’à 674,30 € d’aide par mois (base 2018) pour l’embauche d’un jeune éloigné de l’emploi. Depuis le 1er janvier 2018, les CIE starter sont supprimés, les contrats en cours continuant de produire leurs effets jusqu’à leur terme.

D’autres aides à l’embauche permettent désormais aux TPE de recruter plus facilement.

Pour mémoire, récapitulatif de l’aide en vigueur :

CIE-starter, quel montant d’aide financière pour embaucher ?

L’aide prévue par le CIE-starter s’élève à 45 % du SMIC horaire brut, soit 674,3 € d’aide pour un salarié au SMIC à temps plein (base 2018*). Combien allez-vous devoir véritablement payer en signant un contrat CIE-starter ?

Pour un Smic mensuel brut à 1 457,50 €, vous réglez 195 € € de cotisations patronales après abattements (réduction Fillon et CICE de 6 %), soit un SMIC chargé à 1 588,47 €.

Smic mensuel brut chargé (base 2018)
1 588,47 €
        Aide CIE-starter  – 674,30 €
 Reste à votre charge /mois :  914,17 €

CIE-starter, les conditions imposées

Durée d’embauche en CIE-starter :
Le contrat peut être conclut à durée indéterminée ou non. Dans ce dernier cas, la durée du CDD devra s’étaler sur 6 mois au moins.

Sélection des candidats en CIE-starter :
Conçu pour les jeunes rencontrant des difficultés d’insertion le CIE-starter concerne uniquement les jeunes de moins de 30 ans :

  • résidants dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV),
  • titulaires du RSA,
  • demandeurs d’emploi de longue durée,
  • reconnus travailleurs handicapés,
  • suivis dans le cadre d’un dispositif deuxième chance (garantie jeunes, écoles de la deuxième chance, EPIDe, formation deuxième chance),
  • ou ayant précédemment bénéficié d’un emploi d’avenir (secteur non-marchand).

Les motifs ouvrant droit au CIE-starter sont donc assez variés, mais il n’est pas évident pour l’employeur d’en vérifier la bonne éligibilité.

C’est pourquoi  la signature d’un contrat CIE-starter passe forcément par un accompagnement du Pôle en emploi, de la mission locale ou de Cap emploi s’il s’agit d’un jeune travailleur handicapé.

Nouvelle aide à l'embauche, le CIE-starter

CIE-starter, les formalités pour recruter

Deux cas de figure :

  • Soit vous sélectionnez un candidat par vos propres moyens puis vérifiez auprès de Pôle emploi que ce recrutement respecte bien le cadre du contrat CIE-starter.
  • Soit vous sollicitez votre agence Pôle emploi en amont pour qu’elle vous propose des candidats.

Dans tous les cas, une fois le candidat sélectionné, vous devez renseigner une demande d’aide contrat starter. Celle-ci sera signée par le candidat et vous-même, mais aussi par l’organisme accompagnement le recrutement (Pôle emploi, la mission locale ou Cap emploi).

Ce n’est qu’une fois cette demande validée que vous pourrez signer le contrat de travail CIE-starter avec le jeune recruté.

Le conseil de nos experts comptables si vous souhaitez conclure un CIE-starter

Le versement des aides à l’embauche telles que le CIE-starter n’est pas automatique. Vous touchez l’aide financière mois par mois sur présentation des attestations de présence du salarié. Cela signifie qu’en cas d’absentéisme de votre salarié, vous touchez moins…

Un tel recrutement ne peut donc pas reposer sur la seule opportunité d’une nouvelle aide à l’embauche, bienvenue certes, mais non suffisante. Vous devez pouvoir être certain d’accompagner ce jeune jusqu’à présent peu familier du monde de l’entreprise pour l’aider à s’insérer et à se sentir motivé. Cela veut dire, être prêt à lui consacrer un peu de votre temps.

 

* Smic mensuel brut  2018 s’élève à 1 498,47 €.

Article publié initialement le 27 avril 2015

Marie-Laure Bouchet

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialisée dans les sujets relatifs à l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil
Partagez cet article
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note

En lien avec cet article

Un expert comptable en ligne de confiance pour votre TPE

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les freelances et les indépendants, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé et adapté à vos besoins. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre entreprise. Indépendants, consultants freelance, professions libérales, plus de 3 500 clients nous font confiance et confient leur comptabilité à nos experts-comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi un service de création d’entreprise complet : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre création entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.