Ce qui change au 1er juin 2017 pour les artisans 

Publié le 19 juin 2017 1 min Julie Legoux

Le métier d’artisan regorge de complexités tant par la quantité de corps de métier différents : du boulanger au mécanicien, en passant par le ramoneur et le paysagiste, que par les différentes modalités d’accès au statut.

Afin d’éclaircir et de faciliter l’ouverture du statut d’artisan, l’Etat met en place au 1er juin 2017 de nouvelles mesures. Dans certaines dispositions, les artisans en activité pourront exercer des tâches connexes et avoir une qualification partielle à des métiers déterminés.

Le 1er juin fait également voir le jour au statut d’artisan cuisinier, à l’image des autres métiers de bouche (CF décret 2017-978 du 10 mai 2017, statut octroyé si les conditions sont remplies) va permettre de valoriser l’image de la profession et d’obtenir une reconnaissance du savoir-faire.

Quant aux formalités liées à l’artisanat, elles restent identiques. Nos conseillers sont habilités à vous aider et à vous  faciliter la vie au quotidien, découvrez notre offre d’expertise comptable en ligne pour les artisans.

 

Julie Legoux

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Nos experts partagent leurs secrets

04 février 2020

Déclaration européenne de services (DES), suis-je concerné ?

Découvrir
.fonctionnement-societe
16 août 2017

Fonctionnement des sociétés : du nouveau !

Découvrir
07 février 2018

Amarris Direct devient la première entreprise comptable indépendante certifiée « Great Place to Work »

Découvrir