Les entreprises individuelles à responsabilité limitée (EIRL) n'ont pas de capital social. Il n'y a donc aucun capital social à déposer, déclarer ou afficher pour une EIRL, contrairement à une EURL ou SARL.

Différence entre capital social et patrimoine professionnel

Il convient  de différencier le capital social du patrimoine professionnel affecté à l'activité de l'EIRL.

Exemple :

Vous créez une EIRL et décidez d'affecter à son activité professionnelle votre voiture d'une valeur de 8 000 €. Il n'y a aucun capital en contrepartie. L'affectation est matérialisée par une déclaration.

La contrepartie du patrimoine professionnel affecté à l'EIRL est le compte de l'exploitant. C'est une sorte de compte courant, de dette à l'égard de l'exploitant qui sera comptablement inscrite pour 8 000 €. Mais ce n'est pas un capital social. Lorsque la voiture sera vendue, la dette sera effacée, même si l'activité de l'EIRL continue.

Articles sur le même thème 

Une EURL, EIRL, SARL ou SAS peut elle être JEI ?

Comment faire évaluer les biens apportés à une EIRL ?


Combien coûte l'évaluation par un expert-comptable d'un bien professionnel apporté à une EIRL ?


EIRL : l'obligation de déposer les comptes annuels au greffe du tribunal de commerce chaque année


 

Comment jugez-vous cet article ?