Pour trouver de l’argent pour votre entreprise, vous avez le choix entre deux familles de financements. Les financements internes et externes. Nos experts comptables analysent 12 pistes sérieuses pour vous aider.

Sélectionner les aides pour les créateurs d'entreprise

La garantie de prêt création Bpifrance : assez facile à obtenir

Cette garantie couvre entre 50  et 60 % du prêt bancaire sollicité par la créateur d'entreprise. Elle s'adresse aux dirigeants s'endettant à titre personnel pour réaliser un apport en fonds propres.

 

Le dispositif ACCRE : facile à obtenir

Exonération de charges sociales pendant 1 an, sur la partie de vos rémunérations qui ne dépasse pas 120 % du SMIC donc 1 700 € à peu près.

 

Le dispositif NACRE : facile à obtenir

Il comprend des aides sous forme de conseil et un prêt d'honneur (au créateur) d'un montant compris entre 1 000 et 10 000 €.

 

Les prêts d'honneur : difficiles à obtenir

Il s'agit de prêts "à la personne", dont le montant varie entre 3 000 et 15 000 € à demander à votre département ou à votre région.

 

Les microcrédits création d’entreprise : difficiles à obtenir

Mis en place par des associations et organismes d’accompagnement. Exemple, jusqu’à 10 000 € au sein de l’Adie. 

Trouver des financements internes

Vous n’avez pas forcément besoin de solliciter des prêts pour financer votre entreprise. Plusieurs solutions vous permettent de trouver des financements simplement. C’est la façon la plus simple et la plus rapide de trouver de l’argent. Cela s’appelle le crédit fournisseur.

Vos fournisseurs : reportez le règlement de vos dettes le plus possible.

Vos clients : escomptez vos créances (moyennant produit financier pour votre client), mettez en place un financement Daily ou de l'affacturage. Pour les PME qui travaillent avec des clients "grands comptes" uniquement. 

L'État : demandez à l'Administration fiscale, à l'Urssaf ou aux caisses de retraites des échéanciers pour étaler le règlement de vos cotisations.

Vos associés : faites une augmentation de capital ou demandez-leur de faire une avance en compte courant d'associé.

Votre stock : réduisez le montant de vos stocks de fournitures, approvisionnements, produits finis, marchandises.

Obtenir des financements externes

Dans bien des cas, une bonne gestion des financements internes ne suffit pas pour assurer vos besoins de financements. Montez un bon dossier et frappez aux bonnes portes !

Votre banquier : il peut vous proposer un emprunt, un découvert bancaire ou mettre en place un lease-back si vous avez des matériels ou des actifs de valeur (lease-back : vous permet de trouver des capitaux en cédant à votre banquier un bien à usage professionnel puis en le lui rachetant via le crédit-bail).

Des investisseurs : adressez-vous à des associations de business angels (exemple, l'association France Angels).

Bpifrance : la banque publique d'investissement propose un nombre important d’aides et de financements pour les TPE et PME, par exemple les avances remboursables ou des subventions.

Le conseil de nos experts comptables si vous cherchez des financements

Ne sous-estimez pas votre besoin de financements. C’est un gage de réussite pour votre projet de création. Analysez avec objectivité la situation de votre entreprise et les causes de votre besoin de financements.

Si vous manquez de trésorerie parce que votre activité n'est pas assez importante, privilégiez la recherche de partenariats stratégiques plutôt que la recherche de financements. Mais il faut aussi savoir se jeter à l’eau... Ne perdez pas trop de temps à trouver des financements, appuyez sur le starter pour trouver de nouveaux clients. C'est la meilleure solution de financement pour votre entreprise.

Si vous manquez de trésorerie parce que vos recettes ne suivent pas vos dépenses, peut être subissez vous une "crise de croissance". Auquel cas, vous devez commencer par réduire vos dépenses et ralentir votre croissance.

Comment jugez-vous cet article ?