Faut il s’associer ? avantages et inconvénients de l'association

 Xavier
Rédigé par
Publié le : 30/11/2011

Vous créez une entreprise ? Vous vous demandez peut être si vous devez vous associer ? Avantage, inconvénients, risques de l’association. Revue des éléments clés.

Voici quelques points de repère qui pourront vous aider à réfléchir :

Avantages de l'association

•    "1 + 1 = 4" : en s'associant, on décuple ses forces.
Deux associés vont souvent quatre fois plus vite qu’un entrepreneur seul. Les échanges entre associés permettent d’analyser et de progresser plus vite. Ils amplifient la créativité et accélèrent le développement des entreprises.

•    en s'associant, on partage la prise en charge des problèmes
Tout gérer tout seul, c’est difficile. Un entrepreneur isolé est un entrepreneur faible. A deux on partage les problèmes et on est plus fort face aux obstacles. L’association c’est donc un moyen important pour éviter les  « coups de mou » et pour avoir du ressort lorsque les difficultés apparaissent.

Inconvénients de l'association

•    "Il est plus facile de se marier que de s'associer. Avec son associé, on vit 10 heures par jour ensemble ... et on discute beaucoup d’argent"

•    L’association crée une grande proximité entre associé. La proximité est souvent telle que les faiblesses des uns et des autres apparaissent très rapidement et doivent être rapidement acceptées par l’autre associé. L’entente réelle est donc un élément clé de l’association. Avant de s’associer, il est très important de bien se connaitre. Comme lorsqu’on se marie … voir plus !

•    En cas de mésentente, l'aventure devient une vraie galère quand elle ne se termine pas devant les tribunaux.

Les erreurs à ne pas commettre quand on s’associe


•    S’associer à 50/50
: en cas de mésentente, la gestion de la société sera bloquée et la débloquer vous coûtera une fortune en frais d’avocats.

•    S’associer avec quelqu'un qui vous ressemble (mêmes qualités et mêmes défauts) : la facilité consiste à s’associer à quelqu’un qui vous ressemble (même formation, même expérience, même vision des choses, etc.). Vous devez vous associer avec quelqu’un qui partage la même vision que vous , mais qui a des compétences complémentaires aux vôtres, pas identiques. Si vos compétences sont les mêmes, vous allez vous mettre en compétition au lieu de vous entraider.

•    S’associer avec un « ami » : on ne s’associe pas avec un ami, car les relations sont biaisées (trop de confiance, pas assez de pragmatisme, etc.). On s’associe avec un associé (une relation professionnelle) qui est devenue ou qui va devenir un ami.

•    Penser qu’on gagnera plus seul qu’en s’associant : dans 90% des cas, on gagne plus en étant à deux et en se partageant les gains qu’en étant seul (voir ci-dessus le paragraphe 1+1 = 4)