Le coût de création d’une entreprise dépend principalement de sa forme : entreprise individuelle, EURL, SARL, SAS. Dans certains cas, il est possible de l'optimiser. Nos conseils pour comprendre les coûts de création.

Que comprend le coût de création d'une entreprise ?

Le coût de création d'une entreprise comprend :

  • d’une part le coût des formalités,
  • et d’autre part, le coût de la rédaction des statuts si vous vous reposez sur un conseil.

Tableau des coûts de création d'une entreprise

 Coûts Ent.individuelle SARL EURL SA SAS
 SA
 Formalités 0 650  /  750 € HT
 700 / 800 € HT
 Conseils 0 250 / 1 000 € HT
 300 / 1 000 € HT
 TOTAL 0 900 / 1 750 € HT
 1.000 / 1 800 € HT

Coût de création d’une entreprise individuelle (et auto-entreprise)

Si vous exercerez en nom propre, en « free-lance », en entreprise individuelle, il n’y a aucun coût de création.

La création se fait par simple enregistrement auprès de l’Urssaf, du centre de formalités des entreprises ou du centre des impôts. Il n’y a aucun frais à payer.

Même s’il est préférable de vous faire conseiller sur les choix et options fiscales, vous pouvez tout faire tout seul et les formalités sont très rapides.

Coûts de création d’une société, une EURL, une SARL, une SA ou une SAS

Pour la création d’une EURL, d’une SARL d’une SAS, d’une SASU ou d’une SA, le coût des formalités de création sont les suivants :

  • Frais de publicité (annonce légale) : 200 à 300 €
  • Frais d’enregistrement (impôts) : gratuit
  • Frais de greffe : 83,96 €
  • Honoraires de conseils pour la rédaction des statuts : entre 250 et 1 000 €. ECL Direct vous propose des forfaits "Startbox" à partir de 240 € HT pour la rédaction des statuts.

Les conseils de nos experts comptables pour baisser votre coût de création

  1. Pour les sociétés, faites attention au coût de l'annonce légale, qui dépend principalement de la longueur du texte décrivant votre objet social. Si votre objet social (inscrit dans les statuts) dépasse 3 lignes : résumez-le en 5 ou 6 mots maximums. Vous économiserez entre 150 et 200 € HT.
  2. Pour la rédaction des statuts, faites-vous bien conseiller, car en cas d'erreur (adresse, date de clôture, options fiscales) : la moindre correction vous coûtera au moins 450 € HT puisque vous devrez payer à nouveau tous les coûts de formalité, comme si vous redémarriez à zéro.
  3. N'oubliez pas que l'État, vous rembourse 18 % de votre capital social (réduction d'impôt sur le revenu), pour la partie des apports versée en numéraire. Fixez donc le montant de votre capital, au montant nécessaire au démarrage de votre activité (frais de constitution et investissement) pour avoir la réduction d'impôt maximum.

Enfin, n'oubliez pas que vous pouvez utiliser votre capital pour vous rembourser le coût de création de votre entreprise.

Le capital social déposé à la banque lors de la création de l’entreprise n’est pas bloqué pendant toute la durée de vie de l’entreprise. Dès l’immatriculation, votre banque le débloque et vous pouvez l’utiliser pour rembourser les frais de création avancés.

 

Comment jugez-vous cet article ?