Le financement Dailly est la possibilité pour une entreprise de céder ses créances professionnelles (factures, honoraires) à une banque qui lui en verse immédiatement le prix sous forme d'avance. Son côut est plus élevé que celui du découvert mais moins élevé que celui de l'affacturage.

La cession Dailly peut s'effectuer, sans notification ou avec notification au débiteur. L'avance obtenue est soit sous forme de crédit ou soit sous forme d'autorisation de découvert. Le risque d'impayé reste à la charge de l'entreprise.

Le financement Dailly peut représenter jusqu'à 100% du montant hors taxes de vos créances.

Le financement Dailly est moins coûteux que l'affacturage puisque le risque d'impayé reste à la charge de l'entreprise. Il est un peu plus coûteux que le découvert.

La cession donne lieu au paiement :

  1. d'intérêts qui sont calculés en fonction des avances réalisées sur la base d’un indice de référence ( Euribor ou sur le taux de base bancaire) auquel on ajoute une marge en point.
  2. de certaines commissions : Les commissions par facture et par bordereau de remise dont les coûts varient en fonction du mode de transmission papier, télétransmission ou internet.
  3. des frais de courriers recommandés en cas de notification des factures,

Le côut global représente entre 7 et 11 % du montant hors taxe de la créance financée, en fonction des banques, du nombre et du montant moyen des créances cédées.

Le conseil de nos experts-comptables

Ayez recours au financement Dailly, après avoir sollicité votre banque pour le découvert bancaire et avant d'avoir recours à l'affacturage.

Articles sur le même thème

Comment obtenir un emprunt plus facilement ?

Comment marche le financement Dailly ?

Combien coute l’affacturage ?

Comment faire une augmentation de capital en numéraire ?



 

Comment jugez-vous cet article ?